Overblog Seguir este blog
Administration Create my blog
18 agosto 2007 6 18 /08 /agosto /2007 06:03

Il y en a 9, P1000495.JPG Le plus petit a 2 mois et le plus grand 14 et cet été ils étaient presque tous là

et tout à coup je me suis rendu compte que la relève était là. Je suis la grand'tante, l'aînée de la 4eme génération qui a hanté ce lieu
 P1000344.JPG et derrière moi, maintenant, il y en a deux.
 Voici l'aîné:de la sixième génerationrobinparlantP1000352.JPG 
le suivantP1000658.JPG
Voilà les cadets

davidimyrtilleP1000555.JPG











Les intermédiaires  les enfants-parents sont remarquables car résultat d'une éducation non conventionnelle ils tranchent sur le commun des mortels. (la tata gaga9
 Les garçons sont des pères étonnantsUlyssepaterP1000542.JPGIMGP3005.JPG les femmes s'activent, gèrent, exigent, sont belles et n'entonant pas l'éternel refrain "ah les hommes!" proféré d'un air supérieur.
Il faut vous dire que ma famille est multiculture le dernier Marc est né à Londres mère catalane  père british. ceux de 2006 un à Barcelona parents castellano-catalaña, elle à Grenoble: père fils de catalan-française mère descendante d'armeniens.NoaiPimprenelleP1000548.JPG Il y a toujours du catalan dans la souche mais il me reste à vous dire que  que j'ai encore une nièce péruvienne et l'autre irlandaise qui n'est pas là cet été.

P1000493.JPG

 

bassa250807P1000659.JPG

GetAttachment-la-ola.jpg

Repost 0
Published by maririu - en culture
Comenta este artículo
23 julio 2007 1 23 /07 /julio /2007 10:09


Jesús de Polanco


la Liberté est en deuil



Vous ne savez peut être pas qui c'est, souvenez vous de lui!


C'est un homme d'affaires, le président du groupe de presse PRISA, pour faire vite et tout vous dire je vous dis: L'ANTI-MURDOCH
                                                          c'est vous dire!!!!!!!!!!!!
Il est parti de rien et il a aidé et contribué à la création du journal El País c'est donc un des fondateurs de la démocratie espagnole et du developpement économique de l' Espagne. Son groupe contrôle la radio Cadenaser, Canal+ espagne que je sache, Sogecable,  la chaîne de television CUATRO il s'étend en Amerique Latine et la democratie aussi s'y étend et à un moment donné J. de Polanco est venu au secours du journal Le Monde qui samedi ne soufflait mot de sa disparition, sa correspondante en Espagne devait être occupée à lire les louanges de Sarkozy dans la presse des évêques! comme d'habitude car elle ne transmet jamais d'autre opinion que celle du PP el Partido Popular d'Aznar dans son mini-fief madrilène.
Je n'ai pas l'habitude de chanter à tout va les louanges de la libre-entreprise,  enfin de la libre-entreprise oui mais je ne la confonds pas avec le libéralisme, non, mais Jesus de Polanco non plus ne confondaitles deux notions et moi, l'immense majorité des espagnols et avec eux et tous ceux qui portent la liberté, la tolérance et la paix dans le coeur lui seront reconnaissants à jamais.
RIP

 

Repost 0
Published by maririu - en actualité
Comenta este artículo
22 julio 2007 7 22 /07 /julio /2007 16:15

Jaume Rocamora 
(2)
 
Peintre néo-constructiviste,Tractats-d-Artifex-1.jpg une des grandes constantes de son oeuvre sont
les boîtes-cadre 
contenant des pages-cartons découpés de telle sorte que le spectateur puisse construire son propre tableau et en changer au gré de son humeur. 
Ensembles que Rocamora appelle "tractats d'artifex" avec un poétique nom catalan tombé en désuétude presque puisqu'il l'utilise   et dont l'équivalent serait "l'homme de l'Art" ou mieux dit "l'homme qui fait l'Art" c'est à dire "
Traités d'artiste"
mais voilà:
 qui est l'artifex?
.

nº3Tractats-d-Artifex-3.jpg Tractats-d-Artifex-2.jpg

puisque nous pouvons, une fois le tableau en notre possession,  re-construire et changer en multiples variantes l'ordonancement sans que Jaume Rocamora y puisse quoi que ce soit!

nº4 Tractats-d-Artifex-4.jpg 
j'en possède et je vous assure que la tentation est tellement forte que l'on y va voir... et une fois dé-construite vous ne serez jamais sûr de bien la ré-constituer et ne comptez pas sur Jaume pour vous dire quel était le montage original, j'ai essayé même au nom de l'amitié 
Il jure que le vôtre est le bon, que c'est fait pour ça. 
Et le jeu en vaut la chandelle!

 

Tractats-d-Artifex-6.jpg nº6
nº5 

ici vous avez 2 tractats différents et similairresTractats-d-Artifex-5.jpg
          
.

nº7
voilà comment Rocamora es allé vers la sculpture! 
Tractats-d-Artifex-7-copie-1.jpg            

Repost 0
Published by maririu - en culture
Comenta este artículo
13 julio 2007 5 13 /07 /julio /2007 08:52
  • Jaume Rocamora(1)

    d'art, d'amitié et d'horizons lointains


    Pour commencer, un peu de géographie et d'histoire, voici le delta de l'Ebre,tout en haut de la carte Tortosa ma ville natale, capitale historique du delta, iberique, romaine, maure et finalement chrétienne reconquise en 1148 par Ramón Berenguer IV

    Delta-de-l-Ebre-mapasit4.jpg 
    lequel pour récompenser (payer) l'ordre de l'Hospital, c'est à dire les chevaliers de St Jean de Jérusalem (l'ordre de Malte),de leur aide leur octroya un domaine: un château et des terres au milieu du delta sur la rive droite du fleuve, Amposta.




    Et voici Amposta, 8 mètres d'altitude, en Europe, en Espagne, en Catalogne 
    Amposta-situant-se.gif
  •  avec environ 16000 habitants c'est une ville dynamique, entreprenante, innovante qui n'aimera guère que je parle en introduction de sa rivale la rance Tortosa.
  •  
  • Mais la tortosina que je suis reste souvent baba devant les créations ampostines. 
    BABA je vous dis!


    Et là c'est triple baba qu'il faudrait dire ou .....multibaba.



    Figurez-vous que  observant que les loisirs et plaisirs étaient bruyants et surtout nocturnes l'équipe municipale soutenue par les entrepreneurs et les amis d'Amposta a favorisé la création d' "une zona lúdica"  =un zone de loisirs : 
    TOSSES21 
    et que ça n'a rien d'un parc thématique, ni des hangars-à-rave des provinces françaises !
  • Comme dit son maire, Joan María Roig :" le dynamisme économique n'aurait pas de sens sil ne s'appuyait pas sur un tissu culturel solide et avec une vocation de Futur.
    L'idée est née de placer des vraies oeuvres d'art dans les rues, les places, les zones urbaines, industrielles et ludiques."
  • Je vous parlerai certainement des autres oeuvres , il y en a de tout aussi remarquables, mais j'ai commencé cet article    pour vous parler de la sculpture                                                                                                                                                                                

    faceA-P1000420.JPGTractats d'Artifex
    *(cf article suivant)

    et de son créateur
    Jaume Rocamora 
     ( Tortosa 1946 )
                     

    Je connais Jaume depuis toujours et j'ai suivi toute son évolution, c'est un peintre constructiviste j'ai toujours pensé que ses collages de cartons en découpes  parallèles allait à  la recherche de la 3eme dimension et tendaient   vers la sculpture et maintenant 

    ça y est!  le pas est franchi
      !                                                         escultura-a-Tosses-21faceB.JPG

     

 

Il s'agit d'une caisse en fer forgé qui contient des pages en mélamine de couleur

comme la maquette ci-contre                                                              Tractats-d-Artifex-7.jpg                                               en carton, elle, qui vous fera comprendre la structure de la sculpture d 'Amposta 

                           

 

    A bientôt Jaume 
   P1000418de-lluny.JPG                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        













cf article suivant

Repost 0
Published by maririu - en culture
Comenta este artículo
8 julio 2007 7 08 /07 /julio /2007 11:09

Je n'ai pu entrer dans ce blog pendant quelques jours presque 15, je n'ai pas essayé tous les jours non plus! dans ma campagne catalane j'ai des difficultés pour avoir internet et ensuite over-blog ne reconnaissait pas mon identifiant, ce dernier et gros contretemps a l'air d'avoir disparu et le premier va trouver une solution mais avant il faut que je m'occupe d'un dégât des eaux et une terrasse branlante.
La vie dans mon pays d'origine est toujours aussi trépidente et on ne sait jamais ce que l'on va faire, car à tout moment quelqu'un peut débarquer ou débarque sans prévenir et avec plein de projets immédiats et inaplaçables. On vit en pleine 
convivialité convivialité convivialité
ou
convivialité
 convivialité convivialité convivialité convivialité convivialité
convivialité

Alors juste un mot pour vous dire que le site "sarkozy.fr" visite mon blog. Il devait être inquiet que je ne lui donne pas de nouvelles donc: bonjour Messieurs et bon appétit pour paraphraser Victor Hugo.
Figurez-vous qu'ici en Catalogne (ou  Espagne) on ne sait pas ce que devient l'énorme président de tous les français, tout juste que Cecilia a rendu sa carte Visa et cela dans les "ecos de sociedad" mais la princesse des Asturies pleurant les morts espagnols au Liban  ou la Reina Sofía en Chine occupaient plus de place et les malheurs de Isabel Pantoja et Paris Hilton beaucoup plus, cent fois
En fait il y a quelque chose qui fait titre: DSK qui pourrait prétendre à la place qu'abandonne l'espagnol Rodrigo Rato au FMI et que Sarkozy proposerait...............
J'ai eu bien raison de voter à gauche depuis que Sarkozy est au pouvoir je m'aperçois que à droite en France il n'y avait pas beaucoup de personnalités capables de gouverner, d'innover, de représenter la France sur la scène internationale
Sans cesse Le Président est obligé de puiser à gauche.
Sur le Web j'ai appris quelques petites nouvelles celle qui m'amuse le plus notre ministre de la Justice change de directeur de cabinet comme de robe (sic), ah les femmes!
Et à la téle car j'ai de nouveau le satellite je ne peux ouvrir une chaîne française sans y voir un(e) ministre ou un(e) sécrétaire d'état:
  Pas étonnant qu'íls soient obligés de chercher à Gauche les gens pour travailler la Droite parade!


Repost 0
Published by maririu - en actualité
Comenta este artículo
25 junio 2007 1 25 /06 /junio /2007 07:55


Beignets de fleurs
courgettes

tr--s-chaudeP1000362.JPG
.

Ingrédients

en dessert

fleurs de courgette
1 ccs de farine par demi douzaine de fleurs
1 pincée de sel
1/2 verre d'eau, huile neutre ou olive suivant goût
sucre.

en légumes

salez davantage et pas besoin de sucre.


beignetsP1000360.JPGMettre la farine dans une assiette creuse, ajouter la pincée de sel et verser l'eau peu à peu, en mélangeant à la fourchette jusqu'à obtenir une pâte de l'épaisseur d'une pâte à crêpes. Attention aux grumeaux. Enlever la tige des fleurs de courgette et tremper dans lapâte.











Il faut que l'huile soit très chaude, vraiment chaude pour saisir les beignets, 
attendre quefrireP1000361.JPG la première face soit dorée pavant de retourner les beignets

Repost 0
Published by maririu - en cuisine
Comenta este artículo
16 junio 2007 6 16 /06 /junio /2007 15:19
Fraises en si mineur
Le sang des fraises
fraises ramenant leur fraise d'ailleurs



coupe-de-sangP1000335.JPG




Ma recette a été si appréciée de "mon" groupe de salsa que... il faut dire qu'elle est si revigorante que... je vous la recommande pour le cas où vous auriez à vous remonter le moral ...on ne sait jamais

Attention la recette doit se préparer à l'avance, au moins 48heures afin d'obtenir une sangrïa  bien parfumée




gros-plan-sangriaP1000332.JPG
sangrïa vient de sang, rouge comme le sang, rouge comme le vin, rouge comme les fraises

et encoresangriaP1000331.JPG

Ingrédients

750 grs de fraises mûres et parfumées
4 bouteilles de vin de Madiran ou 3 litres
400grs de sucre 
1 citron
1 bâton de cannelle
1 clou ou 2 de girofle
un peu de noix muscade râpée
1 branche de menthe
Une grande jatte pour macérer , ou un acuarium qui n'a plus de poisson depuis longtemps et ne le sent plus ou une carafe en cristal mais celle-ci est mieux au moment de servir. Si vous avez à transporter le breuvage je vous recommande la cocotte minute, c'est lourd mais ça ferme super.

XXX
 
Commencez par laver et équeuter les fraises bien sûr, les couvrir ensuite de sucre dans une jatte et laissez macérer 2 heures.
Ensuite couvrez du contenu d'une bouteille de vin ou 1b. et 1/2 pendant une nuit.  Vous rajouterez le reste du vin au fur et à mesure des jours et compris pendant la dégustation si besoin...cela vous permet de nombreuses dégustations en petit, tout petit comité avant le grand raout.  Cette dégustation avec modération permet de perfectionner la recette.
Le lendemain matin  râpez le zeste du citron et noix muscade dans le vin, tranchez le fruit, rajoutez les rondelles ainsi que les épices (cannelle, girofle... ) rajoutez du vin et laissez macérer en surveillant et dégustant au moins 24 heures. Servir avec quelques feuilles de menthe.P1000333.JPG


Je signale à ceux qui ont de la marmaille que lorsque cela m'arrive je prépare une sangrïa paralèlle aau jus de raisin, ce qui me vaut une grande reconnaissance de tous ces chérubins.

D'habitude à la fin des recettes on ajoute vin conseillé moi je vous indique que le plat conseillé c'est
un magret de canard rôti nature cuit saignant ou à point
accompagné de petite grenaille ou de caottes et oignons glacés
-le groupe salsa prefère finir la soirée avec, sans fioritures et d'autres la commencent, la soirée, à la sangrïa-
"de gustos no hay nada escrito"

 
Repost 0
Published by maririu - en cuisine
Comenta este artículo
9 junio 2007 6 09 /06 /junio /2007 18:36


mon bistrot preféré
à Montmartre





Vous ne me croirez pas il est à Montmartre un  bistrot où les jours de congé les garçons reviennent passer un moment! La preuveChristianP1000297.JPGrepos-au-NazirP1000298.JPG
 

Et pendant ce temps-là les patrons travaillent.
2° preuve
le-NazirP1000299.JPG



Il faut vous dire que mon lieu, vraiment mon lieu, c'est Montmartre, j'ai beau voyager, j'ai beau être née en Espagne, en Catalogne, c'est quand j'arpente la rue des Abbesses que je suis chez moi, là-bas je suis dans mon autre moi, dans le territoire de mon enfance, de mes couleurs, de mes premières et fondamentales miettes de culture mais je n'y suis pas au complet, cela s'est arrêté brusquement en 1949, ensuite 9 ans d'exclusion,  un premier retour autorisé en 1958 et puis des voyages et des sejours de plus en plus nombreux mais ça n'est plus chez moi, je n'y suis pas complète. Chez moi c'est Montmartre, quand je dépasse le Monoprix de la place Blanche je fais comme  tous les montmartrois "je vais (ou je descends) en ville...".

  maintenant, A l'Est la limite c'est Barbès, à l'Ouest le cimetière Montmartre, le plus beau de la capitale, celui des artistes de la Goulue, de Heine, de Berlioz, d'Offenbach, de Truffaut et ...de J.Claude BrialyP1000325.JPGP1000323.JPG
mais aussi des êtres de fiction la Dame aux Camélias est enterrée à Montmartre, vous en connaissez beaucoup des comme ça?
Donc il est dans la rue des Abbesses un bistrot le Nazir où l'on sert le meilleur café du quartier et moi j'aime ça le café, mais le café dans un Café, l'express fumant, moussant et dégageant tous les parfums de l'Arabie,  c'est le summum!
Du coup chez moi vu que je n'ai pas une smala à nourrir, chouchouter et satisfaire, pas de smala raison de vie en somme,  j'ai plus de cafetière,

aucune cafetière ne fait de bon café si elle ne fait qu'une tasse!

donc quand j'ai envie de café je ferme la porte, je prends mes cliques et mes claques (encore !?) et je vais au Nazir qui est à l'autre bout, au coin de la rue Tholozé (oui celle du studio28 de Jean Cocteau, dans mon village on a tout, je vous dis)  Comme j'ai été conditionnée à la recré de 10h  je trouve qu'en milieu de matinée c'est le meilleur moment pour le petit noir avec mon journal El Pais, (je ne crains pas les contradictions et que voulez-vous le Monde ne mérite plus sa majuscule) je m'installe..... au comptoir!  Aux tables je crains toujours que mon breuvage ne soit pas assez chaud et dans ce cas-là l'arôme s' envole (sic) et un café sans arôme... pouah... une BMW sans moteur, Marylin sans decolleté ou sans jambes, Nadal sans raquette....
Ensuite je peux faire....

P1000230.JPG

mes courses                      
Je me sens un peu cruelle avec le Sancerre et le St Jean

qui sont des bistrots sympa's à bon café et plus mode, ils sont de l'autre côté de la rue des Abbesses P1000330.JPGrue-des-AbbessesP1000300.JPGc'est à dire le côté  prélassement, la Ville y a élargi le trottoir pour que les terrasses s'y déploient que voulez vous c'est le côté Pigalle de la rue, je veux dire le quartier hors ville où, à cause des faibles impôts les cabaretiers s'installèrent au XIX s. (ex. le Moulin Rouge), en somme la Suisse du temps jadis.
Car c'est vrai notre Abbesses vient de subir un bouleversement que nous avons regardé avec toute notre bonhommie et dont je vous donne le résultat en finale:
Abb---coloP1000304.JPG
la Ville nous lave les pieds gratis!
Repost 0
Published by maririu - en paris-culture
Comenta este artículo
3 junio 2007 7 03 /06 /junio /2007 06:20

je ne vous avais pas dit que l'Art était mon dieu
, vous avez pu voir que la Littérature m'accompagne, je vous parlerai un jour du cinéma il m'a formée ou initiée à un peu tout, par exemple:
Spellbound (1945)(et je l'ai vu avant 1949 j'en suis sûre, c'était en Espagne)
La maison du Docteur Edwardes d'Hichtcok
et ses images de rêve conçues par Salvador Dali m'ont sensibilisée
à la psychanalyse.
Mais là j'ai besoin de vous parler de peinture et je ne sais par où commencer
- vous dire que quand cela ne va pas je prends mes cliques et mes claques (!?) ferme la porte et me retrouve devant des tableaux. A Paris c'est facile mais ailleurs aussi... je ne vais jamais dans des trucs genre Maldives, Caraïbes, et autres Honolulu plus de quelques heures, mes cocotiers c'est un Gauguin.

-longtemps j'ai cru que tenir un pinceau était un bonheur qui m'était interdit, alors j'ai compensé j'ai regardé, beaucoup regardé, j'ai écouté et pensé que moi je ne saurais jamais dire en avais-je le droit d'ailleurs? et puis je me suis lancé, j'ai osé, j'ai discuté, j'ai fait visiter, j'ai commenté en public, le trouble (honte, pudeur... fierté?) le jour où je me suis aperçue que d'autres que mes élèves, des adultes, suivaient mon groupe lors de notre visite d'une exposition Picasso au Grand Palais, celle du centenaire je crois. Et puis j'ai continué, Picasso aurait aujourd'hui 26ans de plus et moi je continue, allez voir l'exposition du Musée Picasso si vous m'en croyez vous découvrirez que la Carmen de Picasso s'appelait TORO, Espagne, ou artiste et son modèle qu'elle s'appelait surtout peinture

-Je suis convaincue maintenant d'avoir réussi à transmettre cet amour de la peinture que j'avais en moi, j'ai des preuves!

-et puis un jour de retraite j'ai pris le pinceau par la tangente
ma nullité proclamée par "ma famille"depuis ma plus tendre enfance (on a beau être initiée à la psychanalyse...!!!) m'interdisait l'huile donc je me suis inscrite à un cours de peinture sur soie, un cours pas une activité de club du 3eme âge!, celui de Lydie Ottelart  et depuis je ne visite plus les expositions, je ne vois pas les tableaux de la même manière, avant j'étais assez bloquée devant le faire du peintre.

Enfin je vous joins 2 ou 3 oeuvres:



"paitsage tortosi", batik P2160043.JPGeauP1000209.JPGreflets/eaux

"du côté du Delta de l'Ebre"
Imagen-2005-009.jpgP1000104.JPG
kimono "Okou Chan"acuarelle





foulard
Repost 0
Published by maririu - en culture
Comenta este artículo
29 mayo 2007 2 29 /05 /mayo /2007 08:47


Coco's à l'étouffée*


P1000296.JPG


Ingrédients
 
Pour 4 personnes
1livre et demie=750grs de coco's plats (ou de haricots verts mangetout) équeutés et coupés à 6/7cms de longueur
4 pommes de terre moyennes en gros cubes
1 carotte idem
1 oignon entier piqué de 4 clous de girofle
1 ccàs de piment doux d'Espagne
1 pincée de safran
1 feuille de laurier
poivre en grains et sel
2 à 3 ccàs d'huile d'olive (Tortosa Aureum de Cast)
60cls d'eau.

Au fond de la cocotte minute mettez les pommes de terre et carotte, puis les coco's et l'oignon, le poivre en grains et le sel, la feuille de laurier, la pincée de saffran et le piment doux. Par dessus celui-ci l'huile d'olive de manière à l'imprégner.
Ensuite atrapez la cocotte par les anses et secouez à bout de bras, ainsi vous faites que les épices se répandent sur le tout. Veillez à ce qu'à la fin les pommes de terre et carotte soient de nouveau au fond pour qu'elles cuisent bien dan l'eau et ainsi les coco's cuisent presque à la vapeur, c'est meilleur. Rajoutez l'eau.
Fermez la cocotte minute et laissez cuire 10 minutes à partir de ...
Pour les nostalgiques, pas pressés et dépenseurs d'énergie ce plat se faisait dans une olla couverte avec un plat creuxrempli d'eau que l'on rajoutait au fur et à mesure des besoins après avoir secoué la olla comme ci-dessus. La durée était au moins le triple ça dépendait du feu donc du bois ou du charbon.
Les espagnols appellent ça "primer plato" qui est suivi d'un deuxième de viande ou poisson, et de etc... Moi à la française je sers avec une viande blanche, genre filet mignon de porc ou veau.

Bon Appétit

* je ne suis pas végétarienne, attendez la suite
Repost 0
Published by maririu - en cuisine
Comenta este artículo

Présentation

  • : Le blog de maririu
  • Le blog de maririu
  • : La Culture, en allant de l'actualité à l'histoire, la personnelle et celle avec un grand H, et en s'arrêtant au bonheur que l'Art procure Les mots et reflexions que cela suscite. Lieux Paris, surtout, et d'autresen particulier l'Espagne. Le tout en français et espagnol (chaque texte est accompagné de sa traduction à l'autre langue tantôt l'une tantôt l'autre).
  • Contacto

Recherche

Pages