Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog
10 enero 2008 4 10 /01 /enero /2008 09:00


Je ne sais comment je suis devenu adepte des ... ou accro aux  blogs, c'était avant que, sous l'incitation de snapulk  "lesideesvaguesdesnapulk.over-blog.com"  ou yugfjhk.over-blog.com  (il y a une erreur mais je ne sais la corriger) et de ma passion des livres, j'en ouvre un moi même, mais je sais grâce à quels blogs je le suis devenue.
Le bingbangblog   www.bigbangblog.net/  a été le premier,  hélas France 5 a tout fait pour qu'il disparaisse  et ressucite sous forme d'ASI  arretsurimage,net/  .Ensuite le journal espagnol El País a ouvert son site internet au  commun des mortels, au lieu de le garder frileusement pour les seuls abonnés comme le pratiquent Le Monde et autres, et de plus les journalistes d'El País ont ouvert des blogs sans aucun filtre, mon preferé blogs.elpais.com/lluis_bassets/a ouvert le 21 avril 2007, au soir du premier tour de la presidentielle française, dont la spécialité est la politique internationale, le grand manque des informations en France et le grand enjeu de notre vie d'aujourd'hui, vous comprendrez que je me sois precipitée dessus et que je ne m'en détache pas.
Au même moment, fin avril début mai 07, j'ai découvert des blogs conviviaux, drôles et pleins de vie, des blogs et des bloggers/blogueurs qui vous poussent en avant, qui vous incitent et attirent,  la palme en revient à "mais pourquoi je vous raconte ça..." doriann.blogspot.com/   le talent d'écriture m'arrache des sourires extasiés, les recettes vous verrez... et les initiatives font que je me lance dans des concours de fraises en saison ou vous donne, là, ma recette de bolognaise.
 Mais auparavant je  vous donne les liens de deux blogs chers à mon coeur
    l'un français lunettesrouges.blog.lemonde.fr  qui m'a fait comprendre l'intérêt  de ce qu'on appelle des nouvelles expressions dans  les arts plastiques auxquelles je    n'accordais pas beaucoup d'attention ni de curiosité Amateur d'Art accroit ma voracité (je suis     toujours une exposition en retard, et quand je dis une c'est façon de parler ), mais aussi  mon envie et mon desespoir, (je ne peux pas être un jour à Londres et à Milan l'autre) mais je voyage avec le mystérieux chroniqueur.
    l'autre espagnol blogs.elpais.com/juan_cruz/ c'est ma dernière folie, Juan Cruz est  écrivain et critique littéraire, il publie tous les jours (dimanches et Jour de l'An compris) un article dans son blog d'El País littéraire ou culturel, proche des gens il sait susciter la discussion, il intervient parfois comme un mortel de plus, et il crée la conversation et même l'émulation entre les bloggers, la conversation et l'échange je dis, de plus il ne se passe pas de jour sans poème et moi qui en connaîs pas mal découvre souvent des nouveaux poètes . Le Bonheur!
 


Quel drôle de truc je viens de pondre! En fait j'essaye d'explorer par quels mécanismes intérieurs je suis devenue accro, blogueuse ou fada, lançant à tout va tout et n'importe quoi, j'ai beau explorer... j'en suis au même point mais voilà une nouvelle recette, vous n'aurez pas tout perdu.

Comme il est des choucroutes de la mer voici:

La Bolognaise de la Mer

P1010160.JPG

Ingrédients
250grs de macaronni
1 boîte de thon de 200grs (j'aime Petit navire mais à cause de la chanson et parce que je n'ai pas de Ortiz, le thon basque)
huile d'olive
1 oignon

3 tomates en hiver 2  Tomacouli de Panzani
quelques olives noires

piment doux d'Espagne (ou à défaut paprika ), sel poivre du moulin.


Dans une grande casserole d'eau bouillante salée faites cuire les pâtes une dizaine de minutes, tenez compte qu'elles vont recuire quelques minutes dans la sauce et que moi je ne les aime pas al dente. Au lieu d'égoutter sortir avec une écumoire et garder de l'eau de cuisson. (cf suite)
Pendant ce temps-là faites revenir,  dans une casserole en terre de préférence, avec de l'huile d'olive, le thon émiettéP1010158.JPG rajouter l'oignon émincé, couvrir , baissez le feu et  lorsque l'oignon est devenu transparent, montez le feu, ajoutez le piment, un ou deux  tours et avant que ça ne brûle (le goût serait âcre)  rajoutez la tomate et des pétales d'olive noire, que cela fasse choupchoup quelques minutesP1010159.JPG rallongez avec un peu de l'eau de cuisson des pâtes, rajoutez les macaronni et faites mijoter (choupchoup)quelques minutes.


 Servez si jamais vous voulez la recette traditionnelle  remplacez le thon par du jambon de pays et des foies de volaille ou par de la chair à saucisse tirée d'une saucisse de Toulouse. Ces deux options sont délicieuses mais...

Bon Appétit!








Compartir este post

Repost 0
Published by maririu - en culture
Comenta este artículo

Comentarios

Présentation

  • : Le blog de maririu
  • Le blog de maririu
  • : La Culture, en allant de l'actualité à l'histoire, la personnelle et celle avec un grand H, et en s'arrêtant au bonheur que l'Art procure Les mots et reflexions que cela suscite. Lieux Paris, surtout, et d'autresen particulier l'Espagne. Le tout en français et espagnol (chaque texte est accompagné de sa traduction à l'autre langue tantôt l'une tantôt l'autre).
  • Contacto

Recherche

Pages