Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog
29 diciembre 2007 6 29 /12 /diciembre /2007 07:04
  3-  interrogations





  Donc après les lumières, la famile, les amis, la bouffe, il reste quoi? Un sentiment contradictoire de devoir accompli, de réussite, d'insatisfaction, de à quoi bon? je tiens à fêter mais qu'est-ce qu'on fête? qu'est-ce que je fête? qu'est-ce que j'aime là dedans?
    Eh bien je crois que c'est le fourmillement P1010148.JPGqui traduit le mieux le sentiment que j'ai.
    D'abord quelques passants, femmes en général, qui courent après l'autobus ou le metro,P1010150.JPG superchargées, ça peut arriver à d'autres périodes de l'année, mais là, les sacs sont pleins de paquets beaux et scintillantsP1010156.JPG et  il y a un petit sourire en coin qui ne trompe pas, ça sent les fêtes.  Ensuite les colis encombrants se multiplient, les acheteurs  aussi, ça sent le jouet, puis les toilettes et pour finir la bouffe. Une frenesie  s'empare de la ville,  il y a du monde partout , des petites silhouettes affairées, bien couvertes, bien chargées, sous les lumières de la ville ils trottinent vers ...?
    Ils fêtent,  mais ils fêtent quoi? et moi qu'ai-je besoin de fêter?
    Il n'y a qu'une de mes amies qui fête l'arrivée de Jesus, une seule !  la messe de minuit elle y tient,  elle y va en famille (plus toute sa famille mais...)  elle  donne toute son importance à la crêche, n'y met pas l'enfant avant la nuit du 24 ... Pour la crêche je connais encore une ou deux autres familles avec enfants qui la montent, plus aucune en Espagne où pourtant le sapin n'est pas une tradition.
    Plusieurs de mes amis  fêtent la famille, une seule sans problème, le groupe y croit et pourtant c'est une famille recomposée. Les autres la fêtent et pensent corvée ou tout au moins:  c'est la seule occasion de se rassembler... en famille? d'autres croient en la famille (du moins j'en suis presque sûre) mais c'est le seul moment pour aller au ski... donc on compose on passe le reveillon et on part , on fait ça le dimanche avant ou un dimanche de janvier, nombreuses variantes...
    D'autres  ne croient plus à rien mais ils fêtent... le rassemblement identitaire, 
je crois, notre fourmillement au fond le "paix sur la terre ax hommes de bonne volonté"
   Et puis l'espérance huit jours après : "año nuevo, vida nueva" = nouvelle année, vie nouvelle se disent-ils, nous disons-nous, et on y croit on prend des resolutions, de bonnes resolutions et on retourne à la routine quotidienne tout rasserené, et pourtant qu'est-ce qui recommence? et pour quoi là? Cela se comprendrait davantage à l'arrivée du printemps, les ides de mars étaient plus logiques. Pourtant moi j'aime au fin fond de la nuit hivernale cette affirmation de vie, au fond je fête l'espérance, l'espérance malgré tout, l'espérance en l'humain capable de peupler la nuit de lumières.
On vient d'accomplir tous les rites qui s'imposent pour que la vie continue, car il s'agit de ça: Au plus noir de l'hiver affirmer par la bouffe, la lumière et le rassemblemant que la vie continue.
P1010157.JPG
C'EST FINI !
Bonne Année.

Compartir este post

Repost 0
Published by maririu - en paris-culture
Comenta este artículo

Comentarios

Présentation

  • : Le blog de maririu
  • Le blog de maririu
  • : La Culture, en allant de l'actualité à l'histoire, la personnelle et celle avec un grand H, et en s'arrêtant au bonheur que l'Art procure Les mots et reflexions que cela suscite. Lieux Paris, surtout, et d'autresen particulier l'Espagne. Le tout en français et espagnol (chaque texte est accompagné de sa traduction à l'autre langue tantôt l'une tantôt l'autre).
  • Contacto

Recherche

Pages